Bien que RumenSAZDOV (1959) soit à première vue un peintre de contrastes, son oeuvreartistique peut être considéré comme un ensemble homogène, car il est empreintd´une incontestable unité de pensée. En se situant à l´avant-garde du mondespirituel chrétien européen, on voit se succéder, dans son oeuvre, lesexpressions de ses états d´âme, de ses visions des saints et des madones et ony distingue nettement le pouls et la perception humaine de ce qui se passe auniveau aussi bien du micro que du macrocosme. Les racines artistiques de RumenSazdov tirent leur origine des souches encore plus profondes que cela; c´estdans le monde byzantin des monastères qu´il a trouvé sa langue natale.

Rumen Sazdovconsidère que l´art contemporain du 20e siècle est né essentiellement à Pragueet à Paris où il a su garder ses bases solides; c´est pourquoi il a orienté sarecherche de moyens d´expression vers ces deux villes, sans jamais autant avoirrenoncé à la tradition. A la fin des années 70 du 20e siècle, l´art des contrastes a trouvé son expression dans la néofiguration et la néo-expression, dans le coloris expressif de la peinture et du dessin et dans le burlesque ludigue, sans oublier le credo social retentissant. Nous pouvons citer dans ce contexte O. Kokoschka, le protagoniste de l´expressionnisme européen, qui a dit à propos de l´histoire de l´Art: "L´histoire de l´Art ne consiste pas en le progrès, à l´instar de la technique et de la science, mais en une progression structurée où se confondent le passé, le présent et l´avenir. L´histoire de l´Art, notamment en Europe, démontre que les vrais oeuvres artistiques sont capables d´inspirer toutes les générations, dans tous les temps et toujours à nouveau; c´est en quoi elles diffèrent de la marée interminable des oeuvres périssables de pacotille." Selon H.Read,l´expressionisme permet à Rumen SAZDOV de "refondre le sujet en touteliberté artistique jusqu´à ce qu´il exprime ce que l´artiste ressent; c´estpourquoi il en a aussi souvent recours dans ses oeuvres. Le milieu artistique de Prague a incité Rumen SAZDOV à renouer spontanément avec la tradition européenne de l´art moderne du XXe siècle, à tel point que l´énergie accumulée dans ses tableaux est transmise au spectateur. Bien qu´elle ait l´air provocatif, elle est loin d´être une fin en soi. Les mouvements agressifs et élancés de son pinceau imbibé de couleurs déclenchent un conflit intérieur qui se manifeste à l´extérieur sous forme de peinture par empâtement dont l´inquiétude d´expression se disperse dans l´espace  avant de revenir vers le spectateur pour agir sur ses sentiments et sa psychique. Tout est basé sur le mouvement et son contraste, soit la fixation du mouvement. L´harmonie est intentionnellement perturbée, elle fait abstraction des rapports rassemblés jusqu´à parvenir à la "réalité" et tout cet ensemble complexe est enfin réduit au tableau final; soit l´une des nombreuses façon comment aborder l´art d´aujourd´hui.

PhDr Zbynek M. Duda


© Rumen Sazdov